Accueil > e-Information > Apprentissages

Éducation et TIC Entre éducation culturelle et culture du numérique

jeudi 7 mars 2013, par Puimatto Gérard

Orme 2.13, 28 & 29 mars 2013, Marseille. Le numérique, vecteur d’une culture partagée ?

De nouvelles formes d’expression et de production

Le numérique a investi toutes les formes de création, devenant aujourd’hui le support d’une expression artistique renouvelée, bien qu’encore mal connue. Quelle place ce nouveau mode de production peut-il prendre dans les pratiques artistiques et culturelles scolaires ? Comment permet-il aux élèves de développer leur créativité et leur intelligence « sensible » ? Comment réinterroge-t-il les différentes formes médiatiques, à commencer par l’écriture ?

Développer une culture globale du multimédia et de l’interactivité (pour communiquer, pour s’informer, pour créer), devient un enjeu majeur pour l’école et les structures culturelles impliquées auprès des jeunes. Face à une création foisonnante (images d’actualité ou patrimoniales, représentations scientifiques, arts numériques, vidéos, jeux en ligne, productions musicales..), il s’agit de promouvoir une éducation à visée non seulement esthétique et artistique, mais également critique, historique, technologique, documentaire.

De nouveaux modes de mise à disposition et de diffusion

Le numérique impacte également la diffusion et la médiation des œuvres et des objets culturels, y compris dans leurs formes traditionnelles. Il intervient massivement dans la conservation et la diffusion du patrimoine public et privé (fonds des musées et des bibliothèques, bâti et mobilier, archives). La numérisation et la dématérialisation des œuvres ont largement modifié les conditions d’accès à la photographie, à la musique, au cinéma, avec les débats que l’on connaît sur la protection des auteurs.

Quelles médiations scolaires mettre en œuvre pour tirer parti au mieux de ce formidable patrimoine ? Comment utiliser les nouvelles ressources éducatives, parcours, visites 3D, modélisations ? Quels regards et usages critiques développer sur les œuvres et les fonds disponibles, afin d’amener les jeunes à passer de simples pratiques consuméristes à des pratiques créatives et participatives ?

Pour une nouvelle forme de langage et de culture démocratique

Finalement, qu’il s’agisse de culture scientifique, artistique, technologique, médiatique, informationnelle, un des défis majeurs de l’école consiste à faire acquérir aux élèves les moyens de penser, de produire et d’agir dans le monde d’aujourd’hui, avec ces technologies numériques.Information litteracy, computer litteracy, digital litteracy, cultural litteracy… autour de ces multiples littératies s’élaborent de nouvelles formes d’alphabétisation, des maîtrises et des compétences nécessaires à l’exercice de sa responsabilité de travailleur, de citoyen et d’homme cultivé.

Comment l’école peut-elle donner aux jeunes les moyens d’être des consommateurs responsables des produits et services qui leur sont proposés, des usagers avertis de la culture transmise par le numérique ? Comment contribue-t-elle à construire cette culture commune dont fait partie le numérique, dans sa mission la plus traditionnelle d’éducation du citoyen de demain ?