Accueil > e-Ressources

Quels enjeux pour l’industrie du numérique dans l’éducation et la formation ?

lundi 10 juin 2013, par Puimatto Gérard

Les entretiens du Bocal 2.13

L’association française des industriels de l’éducation et de la formation (Afinef) a été créée par 26 membres fondateurs, issus des métiers de l’e-éducation (formation initiale) et de la formation professionnelle. Hervé Borredon, à la tête de la société Itop, en est aujourd’hui le président.

Constructeurs d’équipements, producteurs de contenus, d’outils et de services, et intégrateurs constituent une chaîne dont la cohérence est un enjeu pour atteindre une efficacité optimale. Il s’agit d’entreprises, travaillant dans le domaine propriétaire comme dans l’open source, pour porter l’e-éducation dans sa globalité, au-delà de stratégies et des métiers spécifiques de chacun de ses membres.
Cap Digital, pôle de compétitivité parisien intervenant dans le numérique éducatif, a joué un rôle important dans la création de l’Afinef, et reste un partenaire privilégié.

L’Afinef est une structure jeune, qui va s’exprimer autour de 25 propositions pour contribuer à la structuration de la filière. Pourquoi aujourd’hui ? La période apparaît politiquement favorable au numérique éducatif, avec une forte composante recherche et développement que le regroupement des acteurs de l’Afinef va permettre de renforcer. L’innovation, sans doute davantage sur le plan pédagogique que véritablement technologique, est essentielle et doit être reconnue à part entière. C’est une condition nécessaire pour entrer dans les processus de valorisation et de soutien : incubateurs, Oseo, banque publique d’investissement, etc.

Téléchargez le fichier mp3 (18 minutes)